Fermeture de l'alerte

Don de 3 œuvres de l'artiste Parvine Curie pour l'abbaye de Beaulieu

23 février 2021

Les collections nationales vont s’enrichir de trois œuvres exceptionnelles de Parvine Curie (1936 - ) !

Mise en situation de Santa Maria del Mar (Parvine Curie, bronze, 1971) à l'échelle dans le parc de l'abbaye de Beaulieu (MONTAGE PHOTO) © CMN

L’artiste Parvine Curie a souhaité faire don de trois de ses œuvres en faveur de l’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue, qui abritera prochainement l’importante collection d’art moderne de Geneviève Bonnefoi et Pierre Brache, anciens propriétaires des lieux, au sein de laquelle Parvine Curie était déjà représentée.

 

Parvine Curie à la collégiale Saint-Martin d'Angers en septembre 2012 (c) Le Courrier de l'Ouest - Josselin Clair

Parvine Curie recherche dans son travail une harmonie entre l’architecture, l’homme et la nature. Elle trouve notamment son inspiration dans l’architecture médiévale, romane et gothique, et créé les sculptures dites « Mères », massives et ajourées.

La sculpture monumentale offerte par l’artiste, qui a accepté d’en financer la réalisation, est une version monumentale de l’œuvre intitulée Santa Maria del Mar. Elle sera réalisée, sous la direction de l’artiste, par le fondeur grec Theodoros Papadopoulos dans son atelier à Athènes. Le modèle d’origine date de 1971. Il appartient à la série des « Mères cathédrales ». Installée prochainement dans les jardins de l’abbaye, cette sculpture, tirage monumental en bronze coulé, créera par l’enchevêtrement de ses formes, des jeux d’ombres et de lumière rappelant en particulier les espaces intérieurs d’une salle voutée. Par leur mouvement ascensionnel, les arêtes vives et élancées suggèrent celles d’un chevet gothique.

Parvine Curie offre également au Centre des monuments nationaux deux œuvres textiles : Personnage ailé (1988) et Histoire de Banyan (1986). Cette dernière fut exposée à l’abbaye de Beaulieu en 1987. Composés avec la même rigueur que ses sculptures, les tissus cousus de Parvine Curie étaient jusqu’à ce jour absents des collections nationales. Le fonds de textile de la collection Brache-Bonnefoi se voit donc renforcé par des œuvres importantes, réalisées par une artiste soutenue dès 1987 par le couple de collectionneurs à l’occasion de l’exposition « Nouvelles tapisseries-Broderies-Sculptures textiles et tenture de fête ». Ces deux tapisseries seront exposées dans l’escalier monumental de l’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue.

 

Histoire de Bayan, Parvine Curie, 1986 © ecliptique laurent thion  - Parvine Curie

 

Personnage ailé, Parvine Curie, 1986 © ecliptique laurent thion  - Parvine Curie

Depuis le 8 janvier 2021, le CMN est pleinement propriétaire de l’ensemble de la riche collection d’art moderne de Geneviève Bonnefoi et Pierre Brache, suite à la signature de la délivrance du legs de Madame Geneviève Bonnefoi. Le Centre des monuments nationaux remercie l’artiste Parvine Curie pour la générosité du don de ces trois œuvres qui seront visibles par le public à l’ouverture de l’abbaye de Beaulieu au printemps 2022. En rejoignant les collections nationales, ces œuvres permettent au CMN de prolonger l’action de Geneviève Bonnefoi et Pierre Brache qui avaient fait de l’abbaye de Beaulieu un centre d’art et d’y développer, dans le cadre d’un projet scientifique et culturel ambitieux, l’offre culturelle du monument et son attractivité.

MenuFermer le menu